Club mathématique
de l'Université de Montréal

Accueil Journal Calendrier Archive

Bartók et le nombre d’or

Les analyses du théoricien Erno Lendvai (1925-1993) de la musique du compositeur hongrois Béla Bartók (1881-1945), publiées autour de 1970, sont à l'origine d'une grande controverse dans le milieu musicologique. Elles affirment en effet que la musique de Bartók est fondée sur les mathématiques. Selon Lendvai, la mélodie serait issue chez Bartók de la suite de Fibonacci, l'architecture formelle fondée sur l'utilisation extensive du nombre d'or et le discours tonal articulé autour d'un « système d'axes » qui réinvente les relations fonctionnelles entre les degrés harmoniques. Quelles révélations ! Le problème, c'est que nous n'avons absolument aucune source écrite de la main de Bartók permettant de vérifier ces hypothèses. Lendvai aurait-il découvert une mine d'or inexplorée dans l'oeuvre du grand compositeur ? Ou bien s'agit-il d'un illuminé berné par ses capacités d'autosuggestion ? Une investigation scientifique (et musicale !) s'impose ...

Par Guillaume Laplante-Anfossi, étudiant au département de mathématiques et de statistique de l'Université de Montréal